Le territoire du Grand Briançonnais comprend près de 8000 établissements en 2013. Son activité économique est partagée entre 9 grands secteurs – selon la nomenclature qui a été définie pour l’enquête GPECT en 2012.

Publié dans Secteurs d'activité

 

Le Pays du Grand Briançonnais est composé des territoires de quatre communautés de communes: le Guillestrois, le Pays des Ecrins, le Queyras et le Briançonnais. Ces intercommunalités de projet sont intégrées à un territoire cohérent, présentent des similitudes mais comportent également leurs propres caractéristiques. Voici quelques caractéristiques du territoire de la Communauté de communes du Guillestrois.

 

 

Le Pays du Grand Briançonnais est composé des territoires de quatre communautés de communes: le Guillestrois, le Pays des Ecrins, le Queyras et le Briançonnais. Ces intercommunalités de projet sont intégrées à un territoire cohérent, présentent des similitudes mais comportent également leurs propres caractéristiques. Voici quelques caractéristiques du territoire de la Communauté de communes de l’Escarton du Queyras.

 

 

Le Pays du Grand Briançonnais est composé des territoires de quatre communautés de communes: le Guillestrois, le Pays des Ecrins, le Queyras et le Briançonnais. Ces intercommunalités de projet sont intégrées à un territoire cohérent, présentent des similitudes mais comportent également leurs propres caractéristiques. Voici quelques caractéristiques du territoire de la Communauté de communes du Pays des Ecrins.

 

 

Le Pays du Grand Briançonnais est composé des territoires de quatre communautés de communes: le Guillestrois, le Pays des Ecrins, le Queyras et le Briançonnais. Ces intercommunalités de projet sont intégrées à un territoire cohérent, présentent des similitudes mais comportent également leurs propres caractéristiques. Voici quelques caractéristiques du territoire de la Communauté de communes du Briançonnais.

 

Le Pays du Grand Briançonnais est composé des territoires de quatre communautés de communes: le Guillestrois, le Pays des Ecrins, le Queyras et le Briançonnais. Ces intercommunalités de projet sont intégrées à un territoire cohérent, présentent des similitudes mais comportent également leurs propres caractéristiques.

 

Comparer la zone d'emploi de Briançon (9303) par rapport au niveau régional et national métropolitain permet de mieux situer le Grand Briançonnais et de localiser les forces et faiblesses du territoire. Voici quelques chiffres clés pour mieux connaître le territoire.

Le Grand Briançonnais affiche une réelle proximité avec des territoires situés au-delà de la frontière italienne. Un espace transfrontalier est le théâtre d'échanges et de flux de nature économique, témoignant d'une coopération au sein de cet espace marqué par un ensemble de caractéristiques communes.

 

Publié dans Espace0transfrontalier

Le Pays du Grand Briançonnais est un territoire de moyenne et haute montagne. Son périmètre correspond à la zone d'emploi de Briançon (9303). Doté de réels atouts comme son attractivité naturelle et touristique, le territoire est cependant touché par la crise et souffre par ailleurs du départ des plus jeunes, laissant deviner un enjeu fort au niveau de la formation, tant au niveau de son offre que de son accès. Son niveau de chômage relativement bas en comparaison avec la région et la moyenne française tient notamment de son activité caractérisée par une double saisonnalité et une filière touristique développée (dont le territoire est particulièrement dépendant). Cela se traduit par des périodes de chômage relativement courte mais a contrario par une précarité de l'emploi local.

Le produit intérieur brut (PIB) de la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur suit sensiblement la même évolution que la moyenne française du PIB. Mais son niveau demeurre en-deça de celui de la France.

Copyright