A l'initiative de plusieurs sénateurs du groupe communiste, républicain et citoyen, le Sénat accueillait mercredi 1 et jeudi 2 avril 2015, un colloque consacré aux travailleurs saisonniers en collaboration avec l'Association nationale des Lieux d'Accueil des Travailleurs Saisonniers (Alatras), représentée par son président Antoine Fatiga de la CGT, conseiller régional Rhône-Alpes et le Forum Social des saisonniers. Une cinquantaine de saisonniers et de responsables des maisons des saisonnalités sont venus

évoquer leur quotidien, faisant part de leur difficulté à exercer leur métier dans de bonnes conditions. Selon Antoine Fatiga "les récits des saisonniers traduisent tous un manque de reconnaissance du travail effectué, un grand isolement, des difficultés pour se loger, se soigner, et surtout faire valoir ses droits." Parmi les solutions évoquées, deux priorités sont mises en exergue : la clause de reconduction du contrat, le versement de la prime de précarité au même titre que pour un CDD classique si le contrat n'est pas reconduit, le développement et la pérennisation des maisons des saisonnalités. Logement, transports collectifs, politique sociale du tourisme (avenir des classes de neige) ont été abordés en présence le jeudi 2 avril de Matthias Fekl, secrétaire d'Etat, chargé du Commerce extérieur, de la Promotion du tourisme des Français de l'étranger. Ce dernier a annoncé que le Premier ministre devrait réunir un groupe de travail sur le sujet, le 15 avril et que l'écriture de l'acte 2 de la loi Montagne serait l'occasion de remettre ces questions sur le devant de l'actualité.

Copyright